Home / Actualité / Comment faire sa bière maison ?

Comment faire sa bière maison ?

Les raisons de vouloir se mettre au brassage soi-même ne manquent pas, d’autant plus que c’est une démarche accessible pour tout le monde. Même si vous êtes un débutant, vous pouvez toujours préparer votre bière artisanale. Cet article a pour but de vous aider à réussir la préparation de votre bière maison. Nous allons vous parler du matériel indispensable, des ingrédients à réunir, du choix des recettes, ainsi que des différentes étapes de brassage. Pour notre part, nous sommes tombés sur un guide d’achat des kit de brassage de bière maison. Ce qui nous a beaucoup aidé. Vous saurez alors tout ce qu’il vous faut pour devenir un excellent brasseur.

Brassage de la biere
Etapes indispensables pour démarrer dans le brassage

Démarrer dans le brassage : les bases

Pour démarrer dans le brassage, vous aurez avant tout besoin de vous procurer le matériel adéquat. Il vous faudra d’abord vous munir de trois grandes cuves, lesquelles répondent à des besoins précis. La première sert à l’empâtage et le brassage. La deuxième est destinée à chauffer l’eau de lavage de la drêche. Et la troisième vous permet de porter la boisson à ébullition. L’utilisation d’une couscoussière ou passoire conséquente sera également indispensable, au même titre qu’un brûleur puissant, une spatule, et un moulin à céréales. Vous aurez aussi besoin de vous procurer un autre récipient uniquement dédié à la fermentation. Veillez à la qualité et à la propreté de ces objets, et assurez-vous qu’aucun d’entre eux ne soit fait d’aluminium. Cela peut faire réagir la boisson et nuire ainsi à votre préparation. Nous vous recommandons plutôt de privilégier les cuves en inox, lesquelles sont à la fois neutres et faciles à nettoyer.

Pour faire sa bière, il est également possible que vous vous tourniez vers les kits de brassage proposés sur le marché. Ils renferment tous les outils et les matières premières dont vous pouvez avoir besoin pour la production de votre bière maison. Il y a des kits débutants, des kits intermédiaires, et même des kits confirmés. À vous donc de faire votre sélection suivant votre profil.

 

Les différentes étapes du brassage artisanal

Pour faire sa bière maison, il y a différentes étapes à suivre. Une fois que vous aurez fini de rassembler votre matériel, mais aussi vos ingrédients, vous pourrez passer à la préparation de la boisson. En ce qui concerne les ingrédients, ils sont de quatre types. Il y a le malt, le houblon, la levure, et l’eau. Vous pourrez alors procéder au concassage qui constitue la première étape. Ici, vous aurez besoin de broyer votre base de malts dans le moulin à céréales qui sert de concasseur. Cela vous permettra de séparer le contenu du grain et son enveloppe, et de ne préserver que le cœur. L’utilisation d’un malt fraîchement séché vous permettra d’éviter l’étape maltage.

L’empâtage et le brassage constituent la deuxième étape à réaliser pour faire sa bière artisanale. Dans ce cas-ci, vous aurez besoin de chauffer une marmite d’eau à 70 °C sur votre brûleur, et d’y ajouter du malt (la quantité d’eau doit toujours être égale à la moitié de la quantité de bière que vous souhaitez préparer). Utilisez ensuite la spatule pour mélanger le tout jusqu’à ce que vous obteniez un rendu « gruau ». Évitez tout de même que la préparation ne paraisse trop épaisse. Si nécessaire même, vous pouvez y rajouter de l’eau. Laissez le tout cuire à la température indiquée (entre 60 et 70°), tout en prenant soin de bien remuer de temps à autre. La cuisson doit se faire pendant une heure, et après cela, vous allez augmenter la puissance du brûleur jusqu’à ce que la température atteigne 77 °C. Assurez-vous tout de même qu’il n’y ait pas brûlure. Le but étant de faire de l’amidon du malt du sucre.

Pour la prochaine étape, on parlera du moult. Vous allez prendre une autre cuve d’eau que vous allez porter directement à ébullition à 77 °C. Mais cette fois, la quantité d’eau sera exactement similaire à la quantité de bière que vous voulez obtenir. Vous allez ensuite prendre la couscoussière, y incorporer le précédent mélange pour l’obtention du moût. À chaque fois que l’on parlera du moût, sachez que c’est le liquide qui résulte de la filtration obtenue avec l’empâtage et le brassage de la bière. Vous allez maintenant y verser la nouvelle marmite d’eau que vous veniez de mettre à ébullition à 77 °C. Le moût sera porté à ébullition à feu doux, jusqu’à l’obtention d’une couche de mousse.

L’étape qui suit concerne le refroidissement. Il faudra que le moût de 100 °C accède à une température de 20 °C. Les méthodes pour y parvenir ne manquent pas : l’utilisation d’un circuit d’eau froide, l’utilisation de serpentins, la disposition de la marmite dans un récipient rempli de glace, etc.

Et pour finir la préparation, on passe à la fermentation. C’est l’étape ultime grâce à laquelle, on parvient à faire sa bière et à s’assurer un goût exquis. Il faudra ici transformer le sucre obtenu avec le malt, en CO2 et alcool. On incorpore la levure et on prend soin de bien remuer, de sorte à stimuler la formation des bactéries indispensables à la fermentation. Vous allez ensuite vous procurer des bouteilles, les désinfecter, les faire sécher à l’envers, et y mettre votre bière.

About Author: